Accueil du site > Actualités > Communiqué de presse concernant la fin de la grève à Gate Gourmet

Communiqué de presse concernant la fin de la grève à Gate Gourmet

mercredi 4 juin 2014

Le Parti du Travail dénonce vigoureusement l’accord conclu entre le DSE, Gate Gourmet et le SSP suisse pour mettre fin à la grève qui dure depuis huit mois. Cet accord constitue une véritable capitulation, pire une grave trahison. Cet accord, s’il implique la négociation d’une nouvelle CCT, acte en revanche les salaires imposés par Gate Gourmet et pire, prévoit le licenciement des grévistes avec pour toute compensation un mois de salaire, et même l’interdiction des piquets de grève devant Gate Gourmet à l’avenir. Cela constitue une atteinte gravissime à la liberté syndicale et un dangereux précédant pour tous les travailleurs de ce pays. Rappelons que pouvoir faire grève sans subir de représailles en retour est un droit fondamental gagné de haute lutte par la classe ouvrière. Il est particulièrement inquiétant et grave qu’un syndicat remette en cause ce droit. Tout aussi grave est la mise à l’écart par le SSP suisse de sa section genevoise et des grévistes, qu’il est pourtant sensé représenté. Le Parti du Travail s’associe à l’indignation du SSP genevois suite à cette procédure inadmissible. Il est particulièrement scandaleux que le secrétaire général du SSP suisse se soit permis de faire pression sur les grévistes pour qu’ils acceptent l’accord conclu, les menaçant que sinon ils ne toucheraient pas leurs indemnités de grève. Ou quand un syndicat prend fait et cause pour le patron contre les travailleurs et cautionne les pires pratiques patronales. Rappelons tout de même que la grève des employés de Gate Gourmet était parfaitement justifiée et légitime. Elle fut déclenchée en effet suite à la résiliation par Gate Gourmet de la CCT en vigueur et l’envoi de congés-modifications aux employés avec baisse de salaires à la clé, avec pour scandaleux motifs d’accroître encore les profits d’une entreprise déjà parfaitement rentable. Cet acte de l’employeur Gate Gourmet constitue un cas flagrant de dumping salarial, qui était de plus un ballon d’essai. D’autres entreprises actives à l’aéroport ont en effet profité de la brèche ouverte par Gate Gourmet pour faire à leur tour de la sous-enchère salariale. En signant un accord inadmissible avec Gate Gourmet, le SSP suisse cautionne objectivement le dumping salarial et une offensive patronale généralisée contre les travailleurs, pour la baisse des salaires de ceux qui produisent toute richesse pour enrichir encore plus une toute petite minorité d’exploiteurs. Le Parti du Travail salue le courage et la détermination des seize grévistes qui pendant huit mois ont lutté pour leurs droits et continuera à se battre contre le dumping salarial et pour les droits légitimes des travailleurs.

Plan du site |  RSS 2.0