Accueil du site > Actualités > anti-impérialisme > Normalisation des relations entre Cuba et les USA : victoire historique de (...)

Normalisation des relations entre Cuba et les USA : victoire historique de la révolution cubaine

dimanche 21 décembre 2014

Le Parti Suisse du Travail salue tout d’abord la libération de tous les « Cuban Five », ces héros cubains chargés d’enquêter sur des groupes terroristes d’extrême-droite préparant des attentats contre Cuba depuis la Floride, et pour cela incarcérés pendant de longues années aux Etats-Unis suite à une procédure judiciaire dont l’irrégularité était flagrante. Suite à la libération par la République de Cuba d’Alan Gross, espion américain engagé dans des activités subversives visant au renversement du gouvernement cubain, les USA ont accepté d’enfin libérer Gerardo Hernández, Antonio Guerrero et Ramón Labañino, après 16 ans de détention injuste (Fernando González et René González avaient déjà étaient libérés auparavant après avoir purgé l’entièreté de leur peine). C’est donc un long combat contre une injustice flagrante perpétrée par l’impérialisme étatsunien qui s’achève par une victoire.

Le Parti Suisse du Travail salue également le changement de ton des USA envers la République de Cuba, annoncé par Barack Obama, la volonté de normalisation des relations entre les deux pays, le projet de rétablissement des relations diplomatiques et de la réouverture des ambassades, ainsi que l’allégement de certaines mesures d’embargo par le président des USA. Cela constitue une indiscutable avancée, mais ne sera jamais suffisant tant que le blocus illégal au regard du droit international et des décisions de l’ONU (chaque année, à l’Assemblée générale de l’ONU, 188 pays votent pour exiger la levée du blocus, contre les seules voix des USA et d’Israël, et trois abstentions…mais du droit international, les USA n’en n’ont cure), ruineux pour l’économie cubaine et inhumain. Car, rappelons-le, le blocus n’est pas encore levé, puisqu’il est inscrit dans des lois que seul le Congrès des USA peut abroger. La lutte doit continuer pour que le Congrès lève enfin ce blocus scandaleux.

La plupart des commentateurs de la presse bourgeoise ne sont que trop prompts à saluer l’esprit d’ouverture de Barack Obama. Pour notre part, nous estimons au contraire qu’il s’agit d’une grande victoire du peuple cubain et de la révolution cubaine, et d’un aveu d’échec de l’impérialisme étatsunien. Malgré plus de 50 ans de blocus étouffant, malgré d’innombrables tentatives d’assassinat contre Fidel Castro, malgré de multiples attentats terroristes organisés avec le soutien direct de la CIA, malgré une intense activité de subversion déployée par les agents étatsuniens à Cuba depuis des années, les USA n’auront pas réussi à briser la détermination du peuple cubain, n’auront pas réussi à renverser le socialisme à Cuba. Le changement de cap d’Obama ne constitue que l’aveu de l’inutilité de ce blocus qui n’a pas atteint ses objectifs et n’aurait pas pu les atteindre. Nous rappelons aussi que cela fait des années qu’une campagne internationale est menée pour exiger du président des USA qu’il accorde la grâce présidentielle aux « Cuban Five », dont il ne pouvait pas ignorer l’illégalité de la détention. Il s’y est toujours refusé jusqu’à ce jour, et ce, sans aucune raison valable. Par ailleurs, la vigilance reste de mise. Il est en effet à craindre que l’impérialisme étatsunien sur le déclin ne fait que renoncer à des objectifs qui n’ont pas ou plus d’importance stratégique majeure, afin de mieux déployer ses forces ailleurs. C’est en ce sens qu’il faut comprendre le « pivot vers l’Asie » initié par Barack Obama. Tant que l’impérialisme existe, il restera agressif et continuera de menacera la paix mondiale. Cela, nous ne devons jamais l’oublier. Tant que l’impérialisme existera, nous devrons le combattre, et ne pas nous laisser bercer par les belles paroles de ses représentants du moment.

Le Parti Suisse du Travail réaffirme sa solidarité avec le peuple cubain et le Parti Communiste de Cuba, ainsi que sa confiance envers la révolution cubaine et le développement du socialisme à Cuba.

Plan du site |  RSS 2.0