Accueil du site > votations > Parti Suisse du Travail – POP Communiqué de presse : votations populaires du (...)

Parti Suisse du Travail – POP Communiqué de presse : votations populaires du 17 juin

samedi 26 mai 2012

NON à l’initiative « Accéder à la propriété grâce à l’épargne-logement », NON à un nouveau cadeau fiscal pour les plus riches !

Cette initiative, issue des milieux immobiliers, veut donner aux cantons la possibilité d’exonérer d’impôts l’épargne logement dans le but de faciliter l’accès à la propriété. Le PST-POP rejette cette initiative car elle constitue un cadeau fiscal pour les hauts revenus qui seuls auront la possibilité de mettre de côté les montants prévus par l’initiative. Nous rappelons d’ailleurs que le Conseil fédéral, pourtant particulièrement à droite, rejette cette initiative avec les mêmes arguments que nous. Le PST/POP dénonce le projet purement idéologique de la droite d’encourager à tout prix l’accès à la propriété, un non-sens dans un pays de locataires, et il ne saurait en être autrement vue la densité de la population en Suisse. La priorité politique à nos yeux est la construction de logements locatifs publics à prix abordables pour les bas et moyens revenus, et non l’encouragement à la propriété.

OUI à l’initiative « Accords internationaux : la parole au peuple ! »

Aussi peu évident qu’il puisse être pour nous de soutenir une initiative qui émane de l’ASIN, notre réponse dépend avant tout de la nature de la question posée, et non de qui a posé la question. Or nous considérons essentiel de contrer le démantèlement des droits démocratiques auquel se livrent aujourd’hui les partis bourgeois, et l’UDC en tout premier lieu, sous couvert d’une hystérie sécuritaire, et cette initiative est un pas dans ce sens. En outre, étant donné le rôle de construction antidémocratique et de machine de guerre contre les peuples qu’est l’Union Européenne, vu comment les traités européens ont été imposés aux peuples au mépris de toute démocratie, vue la négation de la souveraineté la plus élémentaire de la Grèce et de l’Italie par les eurocrates de Bruxelles, et vus les liens qui unissent la Suisse à l’Union Européenne aujourd’hui, nous n’estimons pas possible un vote de confiance envers le Conseil fédéral et l’Assemblée fédérale que constituerait un rejet de cette initiative. C’est pourquoi, le PST/POP appelle à voter pour l’initiative « Accords internationaux : la parole au peuple ! »

Réseaux de soins : NON au diktat des caisses maladie !

La révision de la Loi sur l’assurance maladie (LAMAL) soumise au vote le 17 juin vise à contraindre de facto les assurés à s’affilier à un réseau de soins, sous peine de voir leur participation aux frais augmenter à 15% (contre 10% aujourd’hui) jusqu’à un montant annuel de 1’000 francs. Ce serait la fin du libre choix du médecin. Il faut savoir aussi que les caisses maladie pourraient contraindre leurs assurés à s’affilier à un réseau de soins qui impliquerait de devoir consulter un médecin dans une autre localité que dans celle où ils habitent. Et il est bien entendu évident que les caisses maladie choisiraient les réseaux de soins les moins chers, au prix d’un rationnement drastique des prestations. Seuls les bénéficiaires d’assurances complémentaires auraient alors accès à des soins dignes de ce nom. Le PST/POP dit NON à cette institutionnalisation d’une médecine à deux vitesses. Nous estimons qu’il est plus qu’urgent de mettre fin à l’escroquerie actuelle des caisses privées, et de les remplacer par une caisse publique et unique, afin de mettre en place un système de santé au service de la population et non des profits des assureurs.

Plan du site |  RSS 2.0