Accueil du site > Activités > luttes sociales > Pétition à l’attention du Conseil d’Etat et du Grand Conseil pour exiger le (...)

Pétition à l’attention du Conseil d’Etat et du Grand Conseil pour exiger le retrait des dernières mesures prises par l’Office cantonal de l’emploi

mardi 21 juin 2016

La Communauté genevoise d’action syndicale a organisé une assemblée des personnes au chômage le 14 juin 2016. Cette dernière a décidé de lancer la Pétition à l’attention du Conseil d’Etat et du Grand Conseil pour exiger le retrait des dernières mesures prises par l’Office cantonal de l’emploi.

Depuis quelques mois, le Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS) et l’Office cantonal de l’emploi (OCE) multiplient des mesures d’apparence mineures et anodines qui ont toutes un dénominateur commun, faire des économies dans le budget cantonal dévolu au chômage et ce, sur le dos des chômeurs-euses.

La goutte qui fait déborder le vase est la dernière mesure en date prise par l’OCE et qui vient d’être communiquée aux chômeurs-euses : à compter du 1er juin 2016, toutes les personnes au chômage sont astreintes à produire 10 recherches d’emploi par mois au lieu de 5, et ce quelle que soit leur situation. Lorsque 10 recherches ne sont pas produites, l’assuré-e encourt une pénalité, soit le retrait d’indemnités par l’OCE. En cas de cumul de sanctions, l’assuré-e peut se retrouver expulsé-e de l’assurance-chômage.

Alors que la mission de l’OCE devrait être la réinsertion rapide et durable des chômeurs-euses, ce dernier semble plutôt se concentrer sur des tracasseries administratives inefficaces quant à la réinsertion de ces derniers, visant à surveiller et punir au lieu de soutenir.

Retournez la pétition avant le 5 juillet 2016 à CGAS, rue des Terreaux-du-Temple 6, 1201 Genève

Plan du site |  RSS 2.0