Accueil du site > Activités > luttes sociales > Rassemblement de soutien aux travailleurs·euses en "Emploi de solidarité" (...)

Rassemblement de soutien aux travailleurs·euses en "Emploi de solidarité" et aux grévistes de Gate Gourmet

lundi 4 novembre 2013

Jeudi 7 novembre 2013 · 16h devant le Grand Conseil (rue de l’Hôtel-de-Ville, Canons)

Parce que la réinsertion professionnelle est un droit et non une aumône Parce que la réinsertion professionnelle n’est pas une zone de non-droit Parce que les licenciements collectifs sont inacceptables

Combien de temps le Département de la solidarité et de l’emploi s’enfermera-t-il encore dans son coupable silence  ? Rappelons à l’Etat ses responsabilités morales et légales face aux licenciements collectifs des grévistes de Partage et de Gate Gourmet  !

Combien de temps l’Etat protégera-t-il encore, avec l’argent dévolu à la réinsertion professionnelle, des employeurs exploitant leurs employés  ? Combien de temps encore l’Etat maintiendra-t-il les travailleurs en Emploi de solidarité la tête sous l’eau, avec des conditions de travail indignes, des salaires de misère et aucune perspective pour s’en sortir  ? Combien de temps encore l’Etat chantera en coeur «  le travail c’est la santé et c’est mieux que la charité  ». Nous refusons la précarité organisée sous couvert d’intentions charitables  !

Nous demandons aux députés d’avoir le courage que l’actuel Conseil d’Etat n’a pas  : nous demandons aux députés de discuter enfin la motion urgente M2172 «  Emplois de solidarité – du changement  !  », en attente depuis le 3 octobre, qui demande : la révision à la hausse du salaire des EdS, l’internalisation des tâches de service public, la conversion des postes d’EdS en postes de travail ordinaires dans les collectivités publiques et les associations, la garantie de conditions de travail correctes.

Le Comité de soutien aux grévistes de Partage  : La Gauche, La Gauche Anticapitaliste Les Communistes, Les Verts genevois, Parti Socialiste genevois, Parti du travail, solidaritéS, Sit, SSP, Syna, Syndicom, Unia, CGAS.

Pour rappel : Gate Gourmet prépare les plateaux repas pour la plus part des compagnies aériennes au départ de l’Aéroport de Genève. Cette entreprise se porte bien puisque son profit est en constante augmentation. Voulant toujours plus, elle dénonce la CCT et envoie des lettres de licenciement accompagnées d’un nouveau contrat revu à la baisse. Le message est clair  : «  Soit vous acceptez qu’on vous baisse vos conditions, soit vous prenez la porte.  »

DEPUIS LE 14 SEPTEMBRE UNE VINGTAINE DE TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS DE GATE GOURMET FONT GREVE

Chanson des grévistes de Gate Gourmet Genève, Sur l’air de « Chanson pour l’Auvergnat » de Georges Brassens

Elle est à toi cette chanson Toi qui travailles dans cette maison Gate Gourmet te prend pour un con Certain de ta pauvre soumission Le syndicat traînait par là Quand il a su qu’on s’moquait de toi Ils t’ont sorti toutes les lois Pov Gégé y sont devant toi Promesse en l’air P’tit chapeau vert Ont vendu leur copain d’misère Les mercenaires des actionnaires Cachés derrière des temporaires Quand tu te tues entre les tasses Tu travailles dans l’ chaud et l’ froid Les actionnaires se bronzent en string Dans le bleu des mers caraïbes Elle est à toi cette chanson Toi qui travailles dans cette maison Gate Gourmet te prend pour un con Certain de ta pauvre soumission

Le Comité de soutien aux grévistes de Gate Gourmet  : Unia, SIT, Syna, la CGAS, le Parti Socialiste, les Verts, Solidarités, le Parti du Travail, les Communistes, la Gauche Anticapitaliste, le MPS, le FSL, le MvRC et Gauchebdo

Plan du site |  RSS 2.0