Accueil du site > Parti du Travail > XXIème Congrès national du Parti Suisse du Travail : résolution (...)

XXIème Congrès national du Parti Suisse du Travail : résolution politique

mardi 10 septembre 2013

Le Parti Suisse du Travail s’appuie sur les bases du marxisme ; son but est la construction d’une nouvelle société socialiste. Mais nous ne voulons pas nous arrêter à cela. Notre but idéal est une société communiste, ce qui signifie une société sans classes, dans laquelle la vie a un sens pour toutes et tous, dans laquelle la domination, l’exploitation de l’homme par l’homme et l’aliénation auront été supprimées et l’équilibre écologique rétabli. Cette société est basée sur les valeurs de l’égalité des droits, du respect mutuel, de la paix et de la libération de la contrainte. Le Parti du Travail se veut un parti ouvert à des militants venant d’horizons différents et résolus à lutter pour une société plus juste, dans l’esprit du large rassemblement populaire qui a présidé à sa fondation en 1944. Face à la crise internationale du capitalisme, de nombreux monopoles financiers et industriels suisses tirent des énormes bénéfices, tandis que les inégalités de revenus explosent. Les politiques antipopulaires et autoritaires continuent dans notre pays, justifiées par l’épouvantail de la crise. Mais en réalité ce sont ces politiques antipopulaires qui menacent de plonger la Suisse dans la récession, dont les travailleurs payeront les frais.

Le PST s’oppose :

• à la politique d’attaque aux droits des travailleurs et travailleuses

• au frein à l’endettement

• au démantèlement social

• à la standardisation et la marchandisation de la culture, et au muselage de la culture alternative et des jeunes

• à toutes les discriminations, en particulier à celle des femmes

• à l’exclusion des travailleurs étrangers et travailleuses étrangères et de leurs familles

• au non-respect du droit humanitaire et aux mauvais traitements réservés aux immigrant-e-s quelque soit leur statut légal

• à la mauvaise gestion de la société qui détruit l’équilibre entre l’être humain et la nature

• à la soumission de la Suisse à l’UE et à toute adhésion à celle-ci tant qu’elle ne sera pas devenue une Europe sociale et solidaire

Le PST propose :

• une amélioration des conditions de travail et un droit de participation à l’entreprise pour les travailleurs et travailleuses

• un enseignement gratuit et démocratique

• des transports publics gratuits

• la suppression immédiate du secret bancaire

• l’égalité de toutes et tous devant le fisc

• l’abolition des forfaits fiscaux

• une sortie rapide du nucléaire

Le PST se fixe des priorités claires. La première priorité doit être l’initiative sur la prévoyance-vieillesse, comme instrument central et projet national. Avec cela nous tenons une problématique qui concerne directement la majorité de la population – de plus les personnes avec peu ou pas de revenus sont particulièrement désavantagées par le « système des trois piliers » de la prévoyance vieillesse. Il y a là une voie pour lutter pour un changement, pour s’adresser aux exploité-e-s.

Une autre priorité est la lutte pour un nouveau système de santé : une assurance-maladie unique, publique et sociale avec des primes calculées en fonction du revenu et un système hospitalier public, de qualité et desservant tout le territoire. Le scandale des primes payées en trop dans certains cantons et que les caisses maladie, soutenues par le lobby bourgeois aux chambres fédérales, ne veulent pas rembourser ne démontre que trop bien que le système de santé actuel est malade et doit être changé. Une autre priorité est la lutte contre la spéculation immobilière et foncière, qui fait entre autre augmenter les loyers et force les classes populaires à déserter de plus en plus les centres-villes. Pour le PST, les logements existent pour y habiter et non pour augmenter énormément les profits des propriétaires immobiliers. Le logement à un prix abordable est un droit fondamental et la qualité du logement, étroitement liée à celle de la vie et de la santé, doit être garantie.

La solidarité internationale est un principe fondamental pour notre Parti. Nous luttons contre toutes les guerres impérialistes. Nous condamnons les tentatives de domination néocolonialistes et toute mainmise sur les ressources qui appartiennent aux peuples.

Le PST s’insurge contre les préparatifs d’agression impérialiste, sous l’hégémonie des USA et de leurs alliés, contre la Syrie, et appelle la population à se mobiliser en solidarité avec le peuple syrien et pour la paix internationale.

Plan du site |  RSS 2.0